Comment devenir une célébrité du Yoga en 10 leçons?

via Waylon Lewis

1. Tout d’abord, créez une page Facebook.

Évitez les titres lyriques du genre  » Yoga flow avec Sylvie Martin »… Votre nom suffira. Tenez compte du fait  que vous devrez vous en servir jusqu’à la fin de vos jours, ou du moins jusqu’à ce que Facebook se fasse relégué aux oubliettes par le prochain Facebook.

2. Changez votre nom pour quelque chose de plus oriental.

Sylvie Martin? Pas très exotique. Préférez quelque chose en Sanskrit. N’importe quoi fera l’affaire. Un de mes amis a choisi un nom sanskrit qui signifie « tas », comme dans « tas de fumier ». Mais personne n’est au courant et tout le monde s’en fiche! Ça sonne juste « cool ». Mais Sylvie Martin? Croyez-moi, personne ne sera prêt à payer 500$ de l’heure pour un cours particulier avec vous. Aucune chance que ça marche. Comment se choisir un nouveau nom? Tapez juste « mots sanskrit » dans Google et choisissez en un que vous trouverez mignon.  Mais avant ça! Lisez la suite…

3. Partez en Inde. Evidemment!

Peu importe ce que vous ferez là-bas, allez à la plage, on s’en fiche; mais assurez-vous bien de rentrer avec des photos de vous faisant du yoga à Mysore (ou dans n’importe quel endroit ressemblant vaguement à Mysore) et postez-les ensuite sur votre nouvelle page Facebook.

Trouvez-vous un guru (ou n’importe qui pouvant passer pour un guru) et fixez son visage jusqu’à ce que vous ayez une épiphanie; puis parlez-en sur Facebook d’un ton pudique, modeste et ému.

À présent, vous êtes prêt à adopter le nouveau nom qu’il vous aura inspiré, même s’il ne s’agit que d’un péquin moyen que vous aviez (in)volontairement pris pour un guru.

4.Etes-vous sexy?

Si c’est le cas, félicitations. Sinon, ce n’est pas très grave;  il ne vous reste qu’à tout miser sur votre manque de sex appeal. Par exemple, si vous êtes un homme autour de la cinquantaine au physique vieillissant, affublez vous de shorts de yoga bien moulants et laissez votre bedaine se bomber sous l’effet de votre « prana ». Quelque soit votre apparence, soyez fier de vous et le tour sera joué. Portez des écharpes.

5. Assurez vous d’avoir un compte Twitter.

Ne tweetez pas trop souvent ou on pensera que vous n’avez rien de mieux à faire. À moins que vous ne soyez Deepak,  tweeter à longueur de journée ne vous apportera rien de bon. Faites un max de publicité autour de votre compte et n’y publiez que perles de sagesse, citations et bons conseils.

6. Trouvez-vous un publicitaire.

Dites lui que vous êtes sponsorisé par____( prenez au hasard le nom de quelques uns des plus petits sponsors de la conférence du Yoga journal). Demandez lui de se débrouiller pour vous faire intervenir dans les derniers centres à la mode et avec un peu de chance sur des festivals réputés. Ne tentez pas votre chance à la conférence du Yoga Journal, ils vous suivraient à la trace. Une fois que vous enseignerez dans quelques conférences, demandez à tous ces sponsors qui ne sont pas les vôtres de s’occuper de vous. D’ailleurs, demandez plutôt à votre publicitaire de le faire. Assurez vous d’avoir l’air humble et séduisant sur leurs publicités; fermez les yeux , mettez vos mains en anjali, ce genre de trucs… Anjali pourrait faire un pseudo génial, et entre nous, je ne crois pas qu’il soit déjà pris.

7. Ah oui!: apprenez à enseigner le yoga.

Commencez par quelque chose d’accessible: un training dans un petit studio au milieu de nulle part, histoire d’apprendre les base et d’obtenir un diplôme. Ensuite, tournez vous du côté des grandes chaînes – Yogaworks, Pure, Equinox, quelque chose dans le genre.

Choisissez la méthode la plus douce, à moins que vous ne soyez sportif, avant de passer la vitesse supérieure; il s’agit d’apprendre quelques postures qui en jettent histoire de frimer ( à contre coeur) dans vos nouvelles publicités. Une fois terminé, suivez  une troisième formation. Tout ça coûte de l’argent mais pas d’inquiétude à avoir, vous vous rembourserez rapidement, et puis de toute manière il y a toujours papa et maman pour payer les factures, rassurez-les juste en leur promettant que vous allez faire un carton. Pour le troisième training, optez pour un professeur version « pur et dur »; Richard Freeman , Ana Forrest… Choisir une personnalité sérieuse et reconnue dans le milieu vous allouera définitivement le droit de vous la raconter, de quoi rabattre le caquet de vos détracteurs et établir votre branchitude.

8. Maintenant que vous avez appris à enseigner, donnez des cours en studio lorsque vous êtes chez vous.

Vous serez en voyage la plupart du temps.

Le moment est venu d’écrire votre biographie, si ce n’est pas déjà fait.

Expliquez que vous avez étudié pendant plus de 15 ans , peu importe que ce soit la vérité ou pas; et si vous êtes sexy, débrouillez vous pour que Jasper Johal fasse des photos de vous nu; et si votre physique n’est pas votre principal atout, tant pis. Le monde du yoga adore l’idée de sublimer des corps imparfaits- un physique ingrat serait presque souhaitable.

N’oubliez pas de faire allusion à votre guru Indien qui vous a baptisé de votre nouveau nom ( évitez d’en donner la signification).

9. Résumons: vous avez le publicitaire, des apparitions en tant qu’enseignant, des retraites spirituelles et des conférences pour vous médiatiser, une page yoga sur Facebook en plein essor et un nombre croissant de Tweet followers. Vous avez fini par rembourser vos parents et votre découvert à la banque. Il est grand temps d’engager un assistant vers qui renvoyer tout ce beau monde; il faudra aussi signer un contrat avec un fabricant de tapis de yoga, créer votre marque. Discutez-en avec Gaiam. Faites en sorte qu’ils vous fassent un DVD. S’ils refusent, déménagez à LA et travaillez avec des réalisateurs de clips, il y en a des tonnes là-bas.

Sortez des DVD.

Ne vous en faites pas pour l’argent. Il s’agit juste d’avoir un DVD à son nom; personne ne s’en servira, même si certains l’achèteront… C’est un peu la même chose que pour un universitaire qui doit publier une thèse que personne ne lira jamais.

Débrouillez-vous pour passer sur Yogaglo ou Gaiam TV. Postez des vidéos à gogo sur Youtube.

En plus de vos parainages, tournez des spots publicitaires et lancez des applications pour Iphone.Votre agent et votre publicitaire s’occuperont des détails.

Vérifiez qu’ils s’en occupent.

10. Enfin, depuis un hotel en Australie où vous organiserez une retraite pour le compte d’un studio de yoga qui vous aura parachuté là à ses frais après vous avoir grassement rémunéré, vous ferez une dépression nerveuse. Vous vous rendrez compte de la futilité de tout çà.

Posez-vous, apprenez à méditer, faites la paix avec vous-même. Pratiquez le Maitri , le Tonglen. Faites une pause et partez en retraite dans un centre boudhiste.

A présent, à vous de choisir:

A: et c’est là que les choses deviennent intéressantes : pour atteindre l’apogée du Succes Spirituel, capitalisez sur votre dépression, ce temps passé seul avec vous même et cette estime de soi retrouvée, en y faisant allusion lors de vos séminaires, vos cours ou vos clips vidéo.

ou bien B: tirez des leçons de ce petit passage à vide, isolez-vous un moment et réalisez que la célébrité n’est que brouhaha et illusions.

Mais n’abandonnez pas… transformez cette épreuve.Faites-en un porte-voix pour répandre la bonne parole et encourager le monde à se réveiller.

Souriez, soyez juste vous-même et mettez vos actions au service des autres. Bien entendu, votre ego est bien trop malin pour se laisser faire; alors continuez de méditer, laissez à votre esprit l’espace pour se r(e)éveiller, encore et toujours, et redécouvrir le moment présent…

Étiquettes : ,

Catégories : Funny, Recent, Revue de presse

S'abonner

Subscribe to our RSS feed and social profiles to receive updates.

2 commentaires sur “Comment devenir une célébrité du Yoga en 10 leçons?”

  1. Sophie
    2 avril 2013 à 17:27 #

    article à revoir !!!
    Sylvie Martin est en l’occurrence une enseignante de Hatha Yoga en région parisienne et c’est une femme incroyable de beauté et de bonté ! c’est une Jane Fonda française !
    elle sait transmettre sa passion avec esprit, rigueur et joie de vivre.
    arrêtons les dictas , surtout dans le domaine du yoga !
    le nom n’a aucune important, c’est ce que la personne est en capacité de transmettre qui est primordial,
    en l’occurrence Sylvie Martin pourrait convertir dark vador au yoga !

    à méditer

    • 3 avril 2013 à 07:19 #

      Tout a fait! Vous avez saisi le propos de cet article construit sur l’auto dérision . Il est inutile de se cacher derrière des « amulettes » ou de prendre un pseudonyme à consonance indienne pour se construire une aura factice. Nul besoin d’artifice pour guider ses élèves dans leur pratique .
      Nous souhaitons attirer l’attention des pratiquants sur les comportements excessifs de certains « gurus » ne cherchant qu’a assouvir des désirs narcissiques et égocentriques. L’etat de yoga n’est il pas avant tout celui de la dissolution de l’égo?

      Merci Sophie pour votre contribution

      Ps: toutes nos excuses a Sylvie Martin qui est sûrement une excellente enseignante il s’agissait juste d’un nom purement fictif, pourquoi pas Marie Durand…? La réalité nous a rattrapés …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :